Base de données sur la couleur de l’océan (BDCO)

Cette base de données renferme des mesures SeaWiFS traitées sur la concentration de chlorophylle. SeaWiFS (Sea-viewing Wide Field-of-view Sensor) est le nom du capteur à bord du satellite en orbite polaire SeaStar (également appelé Orbview-2). Les données SeaWiFS sont obtenues auprès de GeoEye (auparavant Orbimage, l'entreprise propriétaire de SeaStar) par l'intermédiaire de la NASA.

Deux produits SeaWiFS sur la chlorophylle sont conservés dans la base de données:

  • Images composites SeaWiFS LAC («Local Area Coverage» - couverture locale: 1 km x 1 km) bimensuelles à une résolution de 1,5 x 1,5 km pour l'Atlantique Nord, de la deuxième moitié de septembre 1997 au 23 décembre 2004;
  • Images composites SeaWiFS GAC («Global Area Coverage» - couverture planétaire: 4 km x 4 km, ) hebdomadaires à une résolution de 4 x 4 km pour l'Atlantique Nord, de la deuxième moitié de septembre 1997 à aujourd'hui.

Une description du SeaWiFS est disponible à l'adresse Web suivante: http://oceancolor.gsfc.nasa.gov/SeaWiFS/ (site en anglais seulement).

Aperçu du traitement SeaWiFS LAC :

Ces données représentent des images composites bimensuelles des estimations SeaWiFS sur la chlorophylle (chl_oc4) pour l'Atlantique Nord (39 °N-62,5 °N et 42 °O-71 °O), de la deuxième moitié de septembre 1997 au 23 décembre 2004. Les données SeaWiFS LAC brutes ont été obtenues à une résolution nominale de 1 km (au nadir) à l'aide d'une antenne parabolique orientable HRPT (High Resolution Picture Transmission - transmission d'images à haute résolution) exploitée par la section d'océanographie biologique de l'Institut océanographique de Bedford. En vertu du contrat avec la NASA, les données ont été obtenues gratuitement dans un format encodé et elles étaient assujetties à un embargo de deux semaines. Après chaque période de deux semaines, une clé de déchiffrement était offerte pour décrypter les données aux fins de traitement.

Les données ont été traitées avec les versions 4.5 et 4.8 de SeaDAS (SeaWiFS «Data Analysis System») (téléchargeables à partir du site Web de la NASA). La différence entre ces deux versions ne réside pas dans l'algorithme de la chlorophylle même. Les données traitées sur la chlorophylle (chl_oc4) ont ensuite été converties à nouveau à une résolution de 1,5 x 1,5 km équivalente à la région standard dans la projection de Mercator. Cette résolution légèrement plus grossière a été choisie afin d'économiser l'espace disque. Les images composites ont été créées à l'aide de SeaDAS/IDL («Interactive Data Language»), en prenant la moyenne de toutes les valeurs valides relatives à la chlorophylle pour un point de grille lat/lon donné dans tous les fichiers convertis correspondant à la période bimensuelle donnée.

Malheureusement, le contrat avec la NASA est arrivé à échéance le 24 décembre 2004 et nous n'avons pu continuer à recevoir gratuitement ces données à haute résolution. Depuis la fin de contrat, il est possible d'obtenir ces données SeaWiFS à haute résolution en vertu d'un contrat limité avec GeoEye, mais il est illégal de mettre ces données à la disposition du public.

Aperçu du traitement SeaWiFS GAC:

Ces données représentent des images composites hebdomadaires des estimations SeaWiFS sur la chlorophylle pour l'Atlantique Nord (39 °N-62,5 °N et 42 °O-71 °O), de la deuxième moitié de septembre 1997 à aujourd'hui. Depuis la fin de 2004, les données SeaWiFS à faible résolution (4 x 4 km) peuvent être téléchargées gratuitement à partir du site Web de la NASA puisque cette administration a acheté ces données produites par GeoEye. Les données SeaWiFS GAC représentent un sous-échantillon systématique d'un pixel sur quatre des données SeaWiFS LAC à haute résolution (1 km x 1 km) d'origine. Ces données sont habituellement appelées SeaWiFS GAC parce qu'elles sont disponibles pour l'ensemble de la planète plutôt que pour les régions autour des récepteurs HRPT seulement.

Ce produit a été traité à l'Institut océanographique de Bedford à l'aide de la version 5.05 de SeaDAS (téléchargeable à partir du site Web de la NASA). Pour des renseignements détaillés sur les changements d'algorithme (par rapport aux versions précédentes de SeaDAS), consultez le site Web suivant : http://oceancolor.gsfc.nasa.gov/REPROCESSING/SeaWiFS/R5/ (site en anglais seulement). Les données traitées sur la chlorophylle (chlor_a) ont ensuite été converties à nouveau à la région standard dans la projection de Mercator, tout en conservant la résolution de 4 x 4 km. Les images composites ont été créées à l'aide de SeaDAS/IDL, en prenant la moyenne de toutes les valeurs valides relatives à la chlorophylle pour un point de grille lat/lon donné dans tous les fichiers convertis correspondant à la période hebdomadaire donnée.

Un imprévu soudain lié aux données de géoréférencement et de navigation a entraîné l'interruption temporaire du flux de données SeaWiFS GAC depuis le 1er janvier 2008. GeoEye et la NASA espèrent résoudre ce problème bientôt et faire en sorte que les opérations courantes du capteur reprennent en 2008.

L'application BDCO (couleur de l'océan)

Cette application extrait de l'information de la base de données de la Division des Sciences océaniques en fonction de critères spatiaux et temporels précisés par l'utilisateur. Les résultats fournis peuvent être soit des sommaires statistiques des données, soit les données stockées dans la base de données (à introduire dans ses propres analyses). L'interrogation de la base de données s'effectue en ligne. Le demandeur est contacté par courriel dès que ses résultats sont disponibles. Les résultats devraient normalement être disponibles en moins de quelques heures (selon l'ampleur de la requête et le nombre de requêtes en attente). Si aucune réponse n'est reçue dans les 24 heures, il faut communiquer avec nous et nous tenterons de déterminer ce qui s'est passé.

Brève visite

(A) Identification de la requête

Un numéro unique est attribué à chaque requête et sauvegardé sous le non de l'utilisateur. L'utilisateur peut ainsi exécuter de nouveau une requête déjà faite ou la modifier pour la présenter sous forme de nouvelle requête. Un nom peut être attribué à la requête dans la case «TITRE». Ce nom est sauvegardé à l'interne dans les fichiers de résultats à des fins de référence.

(B) Sélection de la région

Une région géographique peut être définie de trois façons :

  • On peut la choisir dans une liste de polygones prédéfinis (possibilité de choix multiples).
  • On peut définir son propre polygone au moyen de ses coordonnées en latitude et en longitude. Pour ce faire, cocher le bouton sous «Type de sélection région» au haut de l'écran, puis suivre les instructions pour créer un nouveau polygone et ensuite le choisir dans la liste des polygones prédéfinis.
  • On peut définir un rectangle au moyen de ses coordonnées en latitude et en longitude. Le paramètre «blocs» permet de subdiviser un rectangle en x rangées de y blocs. Par exemple, en choisissant les latitudes de 42 à 45° et les longitudes de -62 à -65° subdivisées en blocs de 1° en latitude et en longitude, on obtiendrait 9 cellules distinctes de 1° de côté pour lesquelles les statistiques seraient générées.

Noter que la convention pour la longitude consiste à utiliser des valeurs positives pour les longitudes est. La latitude et la longitude doivent être exprimées en degrés et décimales, mais nous fournissons un outil de conversion si vous préférez les exprimer en degrés, minutes et secondes.

(C) Indication des dates

Il faut préciser un intervalle ininterrompu sous la forme de (mois/jour/année) à (mois/jour/année) et/ou une fenêtre saisonnière. Les mois indiqués s'entendent inclusivement Les mois 6 à 9 correspondent à l'intervalle de juin à septembre. Les mois 12 à 2 correspondent à l'intervalle de décembre à février. L'intervalle par défaut comprend tous les mois de toute la période de temps pour laquelle il existe des données.

(D) Filtre de chlorophylle

Des valeurs très élevées pour la chlorophylle peuvent être fournies par le SeaWiFS, même après qu'elles aient été soumises aux tests de qualité. Cette option permet à l'utilisateur d'établir une plage de valeurs acceptables. Toutes valeur hors de cette plage sera exclue de tous les calculs ultérieurs.

(E) Source des données

Choisissez le source de données souhaité.

(F) Ensemble des résultats

Les fichiers d'ensembles de résultats retournés à l'utilisateur dépendent des options choisies. L'écart-type est calculé par la méthode «non biaisée» ou «n-1» en utilisant la formule suivante :

s = ( 1 n - 1 i = 1 n ( x i - x ¯ ) 2 ) 1 2

Cycle saisonnier, série chronologique – En cochant les cases «Cycle saisonnier, Série chronologique» on obtiendra des séries chronologiques de statistiques mensuelles (moyenne, minimum, maximum et nombre d'observations pour chaque année et chaque mois ainsi que la plage de profondeurs pour laquelle il existe des données) et le Cycle saisonnier (moyenne, minimum, maximum, écart-type, nombre d'observations et nombre de mois pour la moyenne). Les valeurs sont obtenues par calcul d'une moyenne non pondérée pour les statistiques de la série chronologique pour tous les mois.

Profil complet – En cochant la case «Profil complet» on obtiendra chacune des valeurs pour la chlorophylle avec la latitude, la longitude et la date de l'observation. Ces fichiers peuvent être très volumineux. La plupart des gens en font la demande tout simplement parce qu'ils en ont la possibilité. Avant de faire cette demande, s'assurer qu'elle correspond réellement à ce que l'on souhaite obtenir. Des limites sont en outre imposées à la taille des fichiers. Voir les Avertissements.

L'ensemble complet des résultats peut constituer jusqu'à 4 fichiers de texte ascii. Tous les fichiers ont la forme qry_xx.txt, où xx est l'identificateur exclusif attribué à la requête. Dans les fichiers les données sont séparées par des virgules et les fichiers comportent une étiquette d'en-tête pour permettre de facilement les importer dans un tableur ou une application de base de donnée. (voir la description détaillée du fichier)

G) Exécution

Lorsque la formulation de la requête est terminée, elle est présentée en cliquant sur le bouton «Exécuter»