Seahorse

Le Seahorse est un profileur amarré entraîné par les vagues qui a été conçu à l'Institut océanographique de Bedford. Il utilise l'énergie des vagues et une pince unidirectionnelle lui permettant de descendre le long d'une ligne d'amarre. Lorsqu'il a atteint le fond, l'appareil attend que la pince s'ouvre à un moment prédéterminé par l'utilisateur, permettant au dispositif flottant de remonter le long de la ligne. Pendant sa remontée, des capteurs sont activés pour fournir des profils de données détaillés de façon rapide et répétitive sur des périodes prolongées. Les propriétés de l'eau habituellement mesurées par le Seahorse sont la salinité, la température, les concentrations de chlorophylle (mesure de la croissance du phytoplancton), l'oxygène, la turbidité (sédiments dans l'eau) et l'intensité lumineuse.

Le Seahorse répond au besoin de profils détaillés réguliers des principaux paramètres océanographiques sans que des sorties répétées en mer par bateau soient nécessaires. La ligne d'amarre peut être laissée à un emplacement éloigné pendant des mois afin de recueillir automatiquement des profils de la colonne d'eau à des intervalles réguliers, sans surveillance. La navigation n'est requise que pour le déploiement et la récupération de l'appareil.

Le profileur amarré Seahorse est l'un des instruments d'échantillonnage utilisés dans le cadre du Programme de monitorage de la zone Atlantique (PMZA); il fournit des profils au rythme de deux à l'heure jusqu'à 80 m à partir d'un emplacement situé à 25 km au large des côtes d'Halifax, à 150 m de profondeur. Désigné sous le nom de Station 2 du transect de Halifax, cet emplacement est jugé représentatif du plateau néo-écossais, et la surveillance à cet endroit donne un aperçu de la variabilité à court terme et à long terme des processus physiques et biologiques sur le plateau.

Un système de télémesure en temps réel des données du Seahorse a été récemment élaboré. Les données recueillies par les instruments scientifiques installés sur le profileur Seahorse sont transmises le long de la ligne d'amarre jusqu'au flotteur de surface à l'aide d'un modem à induction Sea-Bird. Les données sont ensuite transmises à terre par le système Iridium de transmission bidirectionnelle par satellite, automatiquement traitées à l'IOB et affichées sur le Web.

Le Seahorse a été breveté par le gouvernement du Canada et est actuellement fabriqué, sous licence de Pêches et Océans Canada, par ODIM Brooke Ocean (Rolls-Royce) Ltd. à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

Déploiement d'un flotteur du Seahorse.

Déploiement d'un flotteur du Seahorse.

Flotteur du Seahorse (à gauche) avec profileur (à droite).

Flotteur du Seahorse (à gauche) avec profileur (à droite).

Intérieur du profileur Seahorse.

Intérieur du profileur Seahorse.

Données sur le déploiement

Références

  • Fowler, G. A., J. M. Hamilton, B. D. Beanlands, et A. R. Furlong, 1997. "A Wave-Powered Profiler for Long-Term Monitoring", dans Oceans'97 MTS/IEEE Conference Proceedings, p. 225 à 228.
  • Petrie, B., B. J. Topliss, et D. G. Wright, 1987. "Coastal Upwelling and Eddy Development off Nova Scotia", J. Geophys. Res., 29, p. 12979 à 12991.
  • Hamilton, Jim, George Fowler et Brian Beanlands, "Long-term monitoring with a moored wave-powered profiler", dans Sea Technology. Mars 1999.

Liens

Personnes-ressources

  • Jim Hamilton, Division des sciences océanologiques, Institut océanographique de Bedford, Dartmouth (N.-É.)
  • Merle Pittman, Division des sciences océanologiques, Institut océanographique de Bedford, Dartmouth (N.-É.)
  • Randy King, Division des sciences océanologiques, Institut océanographique de Bedford, Dartmouth (N.-É.)