Initiative de Recherche sur l'Écosystme du Golfe du Maine

La région du golfe du Maine (RGM) est depuis longtemps l'objet de recherches sur les processus écosystémiques. Comme c'est le cas pour d'autres écosystèmes de l'Atlantique Nord-Ouest, la région a connu des changements dans la composition de ses espèces et de ses communautés ainsi que d'importantes baisses du nombre de certaines espèces commerciales et elle a fait face aux menaces causées par les espèces envahissantes. Dans certains secteurs de la RGM, la biomasse totale du poisson est demeurée assez stable depuis la fin des années 1960; en effet, la biomasse des poissons de fond a connu une baisse, alors que la biomasse des espèces pélagiques, notamment des élasmobranches, a augmenté. Les gestionnaires se demandent à dans quelle mesure ces changements sont attribuables à l'exploitation ou à l'environnement. Ces derniers et les intervenants des collectivités avoisinantes de la RGM sont également préoccupés par l'ensemble des effets cumulatifs de toutes les activités humaines sur l'écosystème et ses fonctions écologiques. Par ailleurs, les répercussions du changement climatique constituent également une source de préoccupation. Le projet vient compléter les programmes régionaux qui fournissent la base scientifique nécessaire à l'atteinte des objectifs relatifs à la biodiversité, à la productivité et à l'habitat, dans le cadre d'une approche écosystémique dans la RGM. Pour ce faire, il met l'accent sur les trois thèmes de recherche suivants :

Figure 1

Thème no 1 − Influence du changement climatique sur l'océanographie et les écosystèmes de la région du golfe du Maine et du banc Georges.

Contexte

Le changement climatique est considéré comme l'un des problèmes environnementaux les plus urgents auxquels l'humanité devra faire face au XXIe siècle. Reconnaissant la gravité du problème, le gouvernement du Canada, par l'entremise de ses ministères à vocation scientifique, a fait de la question une priorité nationale, visant à améliorer la compréhension de la science du changement climatique, de ses effets et de l'adaptation qui en découle. Le Secteur des sciences du MPO a inclus la science du changement climatique et ses répercussions comme un élément important à son plan de recherche quinquennal. L'objectif est d'aborder les problèmes soulevés par l'évaluation des risques face au changement climatique, réalisée par le Ministère en vue d'examiner les répercussions et les points de vulnérabilité en ce qui a trait aux résultats concernant les voies navigables sécuritaires et accessibles (VNSA), les écosystèmes aquatiques sains et productifs (EASP), et les pêches et l'aquaculture durables (PAD).

Éléments du projet

Le présent projet aborde un certain nombre d'éléments écosystémiques à risque élevé qui figurent dans cette évaluation. Les observations suivantes représentent d'autres éléments pertinents du projet :

Le présent projet vise à:

Le but ultime du projet est de mieux comprendre les effets du changement climatique sur la RGM et d'augmenter la précision des prévisions (scénarios) portant sur les changements climatiques et leurs effets sur l'océanographie et les écosystèmes de la région.

Citations :

Frank, KT, RI Perry, KF Drinkwater and WH Lear. 1988. Changes in the fisheries of Atlantic Canada associated with global increases in atmospheric carbon dioxide: as preliminary report. Can. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci. 1652.

Wright, DG, RM Hendry, JW Loder and FW Dawson. 1986. Oceanic changes associated with global increases in atmospheric carbon dioxide: a preliminary report for the Atlantic coast of Canada. Ca. Tech. Rep. Fish. Aquat. Sci. No. 1426: