Analyse des valeurs extrmes des vitesses des courants sur la marge continentale atlantique du Canada

Une technique d'analyse standard des valeurs extrêmes (théorie de Gumbel) est appliquée aux données des courantomètres ancrés pour comparer les valeurs extrêmes des courants à diverses positions horizontales et verticales sur la marge continentale. Cette technique offre une approche systématique pour le traitement des séries de mesures de courant portant sur des durées différentes.

Emplacements des dispositifs ancrés de mesure des courants utilisés dans l'analyse des valeurs extrêmes.
Emplacements des dispositifs ancrés de mesure des courants utilisés dans l'analyse des valeurs extrêmes.
Exemple des estimations des vitesses extrêmes des courants
Exemple des estimations des vitesses extrêmes des courants sur trente-trois ans à diverses profondeurs en trois emplacements situés en contre-pente (isobathes) dans cinq régions différentes : talus du plateau néo écossais (SS), Cône Laurentien (LF), chenal du Bonnet flamand (FP), bassin Orphan (OB) et talus du plateau continental du Labrador (LS).

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec John Loder (Ph.D) et Zhigang Xu (Ph.D)