Courant profond de bord ouest sur le glacis de la plate forme Scotian

Schémas des voies de circulation
Schémas des voies de circulation de l'eau déversante du détroit du Danemark (violet), de l'eau profonde de l'Atlantique Nord Est (rouge) et de l'eau de mer du Labrador (jaune), soit les principales masses d'eau transportées par le CPBO.

Le courant profond du bord ouest (CPBO) est orienté vers l'équateur, suit la limite occidentale de l'Atlantique Nord, et constitue le membre inférieur de la circulation méridienne de retournement de l'Atlantique (AMOC). Il transporte des masses d'eau comme l'eau de mer du Labrador, l'eau déversante du détroit du Danemark et l'eau profonde de l'Atlantique Nord Est, qui sont formées par un refroidissement intense de la surface en hiver dans la partie nord de l'Atlantique Nord, puis transportées en profondeur vers d'autres parties de l'Atlantique.

En collaboration avec le programme RAPID du Royaume-Uni, la Division des sciences océanologiques (DSO) effectue des mesures du courant et de l'hydrographie par dispositifs ancrés dans le CPBO sur le glacis de la plate forme Scotian depuis 2004.

De 2004 à 2008, avec l'appui du Programme de recherche et de développement énergétique (PRDE), des mesures ont été effectuées à deux sites le long d'une ligne en contre pente à l'est du transect d'Halifax du PMZA où le National Oceanography Centre (NOC) du Royaume-Uni compte des dispositifs ancrés à six sites.

Depuis 2008, en collaboration avec le NOC, des mesures par dispositifs ancrés ont été effectuées à six sites le long du transect d'Halifax du PMZA et de l'extension du transect d'Halifax du PMZAO, dans le cadre du projet RAPID WATCH du Royaume-Uni (« La circulation thermohaline de l'Atlantique cessera-t-elle? » [traduction]). Le relevé annuel du PMZAO sur les variables physiques et biogéochimiques sur le talus et le glacis de la plate forme Scotian ainsi que le relevé sur la température, la salinité, la teneur en oxygène, les éléments nutritifs et les variables biologiques le long de l'extension du transect d'Halifax (durant le relevé annuel des dispositifs ancrés) complètent les mesures par dispositifs ancrés. Ce projet devrait se poursuivre au minimum jusqu'en 2013.

Carte des lieux de mesure par dispositifs ancrés
Carte des lieux de mesure par dispositifs ancrés sur le glacis de la plate forme Scotian de 2004 à 2008 (triangles rouges) et de 2008 à 2013 (« x » rouges). Les stations océanographiques le long du transect d'Halifax du PMZA (violet) et de l'extension du transect d'Halifax du PMZAO (vert) figurent également sur cette carte.

Les observations faites dans le cadre de ces programmes sont utilisées par les chercheurs du NOC pour décrire et comprendre la variabilité dans le transport par le CPBO et l'AMOC, ainsi que par les chercheurs de l'IOB pour décrire et comprendre la variabilité des propriétés des masses d'eau, comme la température, la salinité et la teneur en oxygène.

Les figures ci après présentent des exemples de la variabilité de la température près du fond observée aux sites de dispositifs ancrés sur le glacis de la plate forme Scotian et des exemples de la variation interannuelle de la température dans l'eau déversante du détroit du Danemark.

Variabilité de la température près du fond
Variabilité de la température près du fond aux sites de dispositifs ancrés entre les isobathes de 2 200 et de 3 800 mètres sur le glacis de la plate forme Scotian entre 2004 et 2009.
Variabilité de la température de l'eau déversante
Variabilité de la température de l'eau déversante du détroit du Danemark entre 2000 et 2009, d'après les observations de la DSO à divers sites entre la mer du Labrador et le glacis de la plate forme Scotian, en rapport avec la variabilité au large du Groenaland (Yashayaev et Dickson, 2008).

Pour en savoir plus sur les sites de mesure par dispositifs ancrés, voir Mesure des courants par dispositifs ancrés sur le glacis de la plate forme Scotian.

Pour en savoir plus sur ce projet, communiquer avec John Loder (Ph.D.) ou Igor Yashayaev (Ph.D).