Groupe de travail sur les espèces en péril (GTEP) établi par le Canada et les États-Unis

Contexte

Le Groupe de travail sur les espèces en péril (GTEP) est un des groupes consultatifs mis sur pied par le Comité directeur canado-américain. Ce groupe de travail est un forum officieux qui recherche les possibilités d'action concertée sur des sujets d'intérêt commun concernant les espèces en péril et élabore des propositions connexes. Il se compose de gestionnaires et de scientifiques de la Région des Maritimes du ministère des Pêches et des Océans du Canada (MPO) et de la Région Nord Est du National Marine Fisheries Service des États-Unis (NOAA Pêche).

Objectif

Le GTEP s'occupe essentiellement des questions relatives aux espèces aquatiques susceptibles de figurer ou figurant déjà parmi les espèces en péril qui présentent un intérêt commun pour le Canada et les États-Unis dans le golfe du Maine. Le Groupe de travail étudie les possibilités qui s'offrent dans les domaines suivants :

  • la réalisation d'évaluations coordonnées des espèces qui sont susceptibles de figurer ou qui figurent déjà parmi les espèces en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril et de la Endangered Species Act;
  • l'établissement de programmes complémentaires d'atténuation des menaces en vue de faciliter le rétablissement des espèces intéressant les deux pays;
  • la collaboration en matière de planification du rétablissement.

Tableau des espèces en péril de la Région des Maritimes (CANADA) et de la Région Nord Est (ÉTATS UNIS)

Pour obtenir des tableaux des espèces en péril les plus récents dans les eaux de la côte atlantique du Canada et tableau des espèces en péril dans les eaux de la côte atlantique des États-Unis, veuillez composer le 1-866-0771 ou xmarSARA@dfo-mpo.gc.ca

Possibilités de collaboration entre la Région des Maritimes (CANADA) et la Région Nord Est (ÉTATS UNIS)

Le Groupe de travail sur les espèces en péril a comparé la Loi sur les espèces en péril (LEP) du Canada à la Marine Mammal Protection Act (MMPA) et à la Endangered Species Act (ESA) des États-Unis et il a établi des tableaux qui mettent en évidence les possibilités de collaboration entre le Canada et les États-Unis. Par exemple, aux termes de la ESA, le Canada pourrait jouer un plus grand rôle dans le processus de planification du rétablissement des espèces transfrontalières en faisant partie des équipes responsables des plans de rétablissement. De plus, les Canadiens ont été invités à participer aux conférences téléphoniques mensuelles qu'organisent les États-Unis pour traiter d'espèces données (comme les baleines noires). Le Groupe de travail a aussi cerné des possibilités de collaboration dans le cadre des processus propres à chacun des pays.

comparaison entre les lois du Canada et des États-Unis et sommaire sur les possibilités de collaboration entre le Canada et les États-Unis

Composition

Le GTEP se compose d'un noyau de six membres :

  • Coprésidents (2) : un du Canada et un des États Unis.
  • Gestion (2) : un représentant du Canada et un des États Unis.
  • Sciences (2) : un représentant du Canada et un des États Unis.

Personnes-ressources

Craig Hominick
Fisheries and Oceans Canada, Maritimes Region
Craig.hominick@dfo-mpo.gc.ca
Tél: (902) 802-6134

Jean Higgins
National Oceanic and Atmospheric Administration, National Marine Fisheries Service, Greater Atlantic Region
jean.higgins@noaa.gov
Tél: (978) 282-9345